Jeux-vidéo

À quoi jouer quand on ne sait pas quoi jouer?

Par Julian, le décembre 28, 2020 - Dark, espace, final fantasy, Netflix, nintendo, playstation, ps4, ps5, switch, xbox
À quoi jouer quand on ne sait pas quoi jouer?

Mon partenaire Rubén a dit il y a quelques années, après le boom du Xbox Game Pass, à quel point le paradoxe du choix est curieux. Plus nous en avons, moins nous le valorisons, et après avoir passé un temps précieux à décider quoi jouer, nous avons tendance à opter pour quelque chose de familier à la fin. Et cela s’applique également à des services comme Netflix, bien sûr.

Dans un marché aussi saturé que celui des jeux vidéoCe n’est pas seulement qu’il est difficile de trouver le temps de jouer à tout ce qui sort une semaine (tâche techniquement impossible, il y a des jeux qui ne sont pas diffusés en un après-midi, justement … ou en un mois), mais aussi de décider lequel on veut investir notre temps sans distractions. Quelque chose que je trouve de plus en plus compliqué.

« Cela ne s’est pas produit à mon époque »

Jouer

Je me souviens de cette époque avec le Mega Drive ou l’Amiga 500, où malgré de nombreux jeux par an, j’avais assez de temps pour tous les jouer. Même à l’époque de la première PlayStation, au lycée. Et qu’il y avait des jeux de plus de 100 heures, comme Final Fantasy VII ou la suite magique de Suikoden.

Maintenant j’ai l’excuse du travail, mais il est également vrai que je suis reconnaissant lorsque je dois analyser un jeu court au lieu de consacrer des millions d’heures au nouveau RPG en service. Bien que si c’est le refaire d’un vieil homme connu sous le nom de Demon’s Souls, je ne vais pas le riposter non plus. En fait, à cause de cette mise à jour sur PS5, je suis redevenu accro à Demon’s Souls sur PS3 et j’ai commencé un autre jeu sur Dark Souls, dans ce cas sur Xbox 360. J’ai même rebondi sur Dark Souls III sur One.

J’adore me perdre dans ces univers, peu importe le nombre de fois où j’y ai joué (et souffert), quelque chose qui pour moi c’était impensable dans les années 90. Parmi ceux qui ont rejoué étaient le football habituel (Sensible Soccer) ou des combats, comme Street Fighter II, sans manquer, bien sûr, le se réunir avec les Bombermans, Worms and Co..

Avec autant de jeux disponibles maintenant sur des systèmes comme PS4, Nintendo Switch, Xbox One ou Steam, sans compter les nouvelles consoles ou autres qui se résignent à mourir et que je revisite encore, je me suis rendu compte que chaque semaine je finis par réserver un espace spécial pour mon les jeux joker, ceux devant lesquels je peux « déconnecter » d’une autre manière que d’être dans un environnement familier qui ne déçoit jamais.

Les jeux vers lesquels je me tourne automatiquement

Ce n’est pas une liste abondante et elle n’a pas à être partagée par vous, après tout les goûts sont très différents, mais c’est un échantillon de ce qui me convient le plus aujourd’hui: mécanique des passes filetées d’antan ou dans lequel je peux profiter sans souci, pour le simple plaisir de passer un bon moment à jouer.

Spelunky + Spelunky 2

Spelunky 2, l’un de mes GOTY 2020 personnels, a été à blâmer pour être devenu accro à ce nouveau travail de Derek Yu … et de nouveau au premier Spelunky. C’est drôle parce que le remake de 2012 est toujours très dur et cruel par le comportement des objets, la suite étant plus accessible … jusqu’à un certain point. Parce que je suis toujours un denier qui n’a pas pu les transmettre, bon sang.

Je me trompe toujours à la fin, toujours. Ironiquement, je ne me trompe pas avec la tricherie, mais plutôt avec des ennemis qui finissent par me le jouer d’une manière très vile. Et ces mois-ci, en plus de leur consacrer de nombreuses heures, j’ai également investi beaucoup de temps à regarder des vidéos d’experts qui le passent en trois minutes, qui réalisent d’autres exploits impossibles (comme ne pas prendre d’argent) et des choses comme ça. Je rêve de réaliser un jour un jeu aussi parfait. Je ne perds pas l’espoir.

Anniversaire de Sky Force + Sky Force Reloaded

SAUVETAGE HUMAIN. MISE À NIVEAU DES ARMES. SAUVETAGE HUMAIN. SAUVETAGE HUMAIN. Il est impossible de ne pas arrêter d’entendre ce que disent à la fois Sky Force Anniversary et Sky Force Reloaded, deux tue les qui m’ont accroché bien depuis 2018.

J’avais toujours pensé à eux comme un décaféiné Capcom 1943 … jusqu’à ce que je les ai essayés et que je découvre que cette apparente simplicité n’était qu’une couche de quelque chose de beaucoup plus complexe, exigeant et profond, avec des hauteurs insensées et rejouables. En disant que je les ai dépensés sur Xbox One et que j’ai fini par acheter à nouveau sur PS4 pour continuer à exploiter le vice pour les défis et vos marqueurs en ligne, tout est dit.

Borderlands + Borderlands 2 + La pré-suite + Borderlands 3

Avec la saga Borderlands l’explication est très simple: c’est l’un de mes favoris et avec tant de réédition qu’il a reçu, j’ai dû rejouer ses multiples livraisons à plusieurs reprises, également à l’occasion de chaque extension, comme celles qui ont été publiées cette dernière année en Borderlands 3 ou son mode Battle Royale.

Mais il est également vrai que j’ai rejoué tous les chapitres (au moins) plusieurs fois, avec plus de 1500 G dans le premier Borderlands sur Xbox 360, deux Platines dans Borderlands 2 et le dernier opus sur PS4, et ayant Borderlands: The Pre-Sequel très proche. Certains j’ai passé dans leur journée sur Xbox, d’autres sur PlayStation … et j’aimerais les avoir à 100% dans lesquels j’ai moins joué. De plus, pour couronner le tout, Borderlands: Legendary Collection est sorti sur Nintendo Switch cette année. La folie.

Plantes vs. Zombies: Garden Warfare + Battle for Neighbourville

UNE tireur Quoi Je ne me lasserai pas de réclamer En raison de son originalité, de son sens de l’humour et de la façon dont sa proposition est amusante, c’est Plants vs. Zombies: Garden Warfare. Surtout, Plants vs. Zombies: Garden Warfare 2, qui a tout boosté de manière considérable, étant pratiquement parfait. Seulement les plantes vs. Zombies: Battle for Neighbourville a été loin de cette progression ascendante en n’étant pas meilleur.

Les trois sont, en plus, des jeux que j’ai (ou eu) en double, restant à une réalisation de 1000 G dans la première Xbox One (avec 50 heures), pour obtenir plus tard Platinum sur PS4 (avec 80 heures), ou consacrant des parts presque égales de vice dans la suite sur les deux consoles. Parce que je passe un bon moment, même à «perdre» du temps sur le terrain. Et puisque chaque plante et chaque zombie est un monde, l’expérience est toujours fraîche et cela me motive à faire monter tout le monde de niveau pour débloquer des éléments esthétiques plus absurdes.

Les colons II

Ma plus grosse drogue de loin. Depuis que j’ai essayé le premier The Settlers sur l’Amiga 500 en 1993, je suis complètement tombé amoureux de ce travail de Blue Byte, atteignant son apogée avec une suite qui était pratiquement parfaite jusqu’à ce qu’un groupe de fans corrige ses limites limitées dans The Settlers II: Retournez aux racines.

Stratégie que j’aime, savoir quand on commence mais jamais quand on finit. Celui pour jouer un autre jeu et j’arrête. Le jeu qui fait ressortir ma séquence de procrastination pas comme les autres. Dire qu’il m’arrive encore de voir du paysage en montagne et de penser à appeler quelqu’un du château pour qu’il aille niveler le sol pour appuyer sur la barre d’espace et voir ce qui peut être construit plus tard … Mais le traitement Je le prends bien. Je le laisse quand je veux.

Maintenant c’est ton tour. Vers quels jeux joker vous tournez-vous lorsque vous ne savez pas à quoi jouer? Dites-nous sans être interrompu, que de cette manière, d’autres alternatives se présentent également.

Julian

Julian

Je suis correspondant principal chez WebVZ; le site hebdomadaire consacré à l'avenir des médias, la technologie, la culture (série, film, musique) et jeux-vidéo. J'anime parfois (en plus de mes articles), une série de d'interviews percutantes avec les principaux acteurs de l'industrie des médias et de la technologie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.