Tech

Big Island est le premier GPU chinois fabriqué à 7 nm par TSMC et avec 37 TFLOP

Par Julian, le avril 5, 2021 — amd, chine, états-unis, logiciels, nvidia — 2 minutes de lecture
Big Island est le premier GPU chinois fabriqué à 7 nm par TSMC et avec 37 TFLOP

Si vous recherchez une carte graphique différente, vous devez visiter Big Island. Il s’agit du premier GPU d’une entreprise chinoise, il est fabriqué à l’aide du processus de fabrication de 7 nanomètres de TSMC et compte 37 TFLOP.

Il s’agit donc d’une réponse de la Chine au monopole américain dans la production de cartes graphiques.


Avec la pénurie marquée de cartes graphiques, la solution est d’étendre la production de ces composants. Et, pour aider dans ce processus, la Chine entre maintenant sur ce marché avec un autre produit très intéressant.

Big Island est le GPU chinois 7 nm avec 37 TFLOP

Big Island est le premier GPU chinois et est fabriqué par Shanghai Tainshu Zhixin Semiconductor Co., Ltd. (Tianshu Zhixin).

Il s’agit d’un GPGPU (General Purpose Graphics Processing Unit ou General Purpose Graphics Processing Unit) axé sur le marché des datacenters et également sur les logiciels de calcul haute performance et d’intelligence artificielle.

Cette imprimante utilise le processus de fabrication 7 nm de TSMC et apporte 32 Go de mémoire HBM2 avec une bande passante de 1,2 To sur une interface PCI-Express 4.0 x16.


Big Island propose 24 milliards de transistors internes, une valeur similaire à la Nvidia GeForce RTX 3090 qui en compte 28 milliards. Cependant, par rapport aux GPU de ce segment, cette valeur est bien inférieure. Par exemple, le concurrent Nvidia A100 en propose 54 milliards et AMD Instinct MI100 compte 50 milliards de transistors.

Ce GPU offre une performance de 147 TFLOP en BFLOAT 16 et 37 TFLOP en FP32. Il a également un TDP de 300W.

De plus, Big Island dispose également d’un grand dissipateur thermique passif en aluminium.


C’est alors la réponse de la Chine au leadership de plus en plus fort des États-Unis dans ce segment. Et avec le siège à resserrer en ce qui concerne les importations en provenance des USA, le pays trouve une solution pour fabriquer ses propres processeurs graphiques. Il reste à savoir quel sera l’impact et les changements que cette situation peut apporter sur le marché des composants.

Julian

Julian

Je suis correspondant principal chez WebVZ; le site hebdomadaire consacré à l'avenir des médias, la technologie, la culture (série, film, musique) et jeux-vidéo. J'anime parfois (en plus de mes articles), une série de d'interviews percutantes avec les principaux acteurs de l'industrie des médias et de la technologie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.