Tech

La mission Mars de la NASA dispose également de la technologie française

Par Julian, le février 19, 2021 — france, nasa — 3 minutes de lecture
Missão a Marte da Nasa também tem tecnologia portuguesa

Le 18 février sera dans l’histoire de l’humanité! Le véhicule Perseverance de la NASA est arrivé à 20h56, heure de Lisbonne, à la surface de Mars et l’objectif de la mission est de rechercher des traces de vie sur cette planète. Cette mission s’inscrit dans une longue odyssée dans le but d’accroître considérablement les connaissances que nous avons sur la planète Mars.

Saviez-vous que le véhicule Perseverance est doté de la technologie française?


Bouclier de protection de capsule Nasa conçu par un consortium français

La mission dure une année martienne, soit 687 jours terrestres, et Perseverance recueillera et transportera des échantillons prélevés sur Mars qui seront ensuite analysés dans des laboratoires sur Terre. Le vaisseau spatial de la NASA s’est approché de Mars et est entré dans l’atmosphère à environ 20 000 km par heure et en moins de sept minutes, le véhicule a dû ralentir à moins de 3 km par heure pour atteindre la sécurité en surface.

Le France et l’ISQ sont également présents dans cette mission, puisque le bouclier de protection de la capsule, où ces échantillons feront la dernière phase du long voyage, rentrée dans l’atmosphère terrestre, a été conçu et testé par un consortium français dirigé par Amorim , avec l’ISQ, le PIEP et la société Stratosphere, dans un projet de l’Agence spatiale européenne (ESA).

La mission Mars de la NASA dispose également de la technologie portugaise

Selon les informations transmises à webvz.org, le projet visait à développer un système de bouclier de protection thermique et d’absorption des chocs à l’atterrissage, à intégrer dans la capsule. Les travaux comprenaient une composante d’ingénierie, de construction et de test du démonstrateur de capsule.

ISQ a réalisé une partie des tests de validation des modèles d’ingénierie et a été responsable du test d’impact final du démonstrateur de capsule. Ce test final consistait à reproduire les conditions réelles dans lesquelles la capsule impactera le sol et a été réalisé au laboratoire d’essais spéciaux de l’ISQ, situé à Castelo Branco.

Ce projet a été conclu avec succès et de cette manière nous aurons une participation française pertinente, dans la recherche de réponses à une question que l’humanité a toujours posée, l’existence possible de la vie sur d’autres planètes.

Lisez aussi…

Julian

Julian

Je suis correspondant principal chez WebVZ; le site hebdomadaire consacré à l'avenir des médias, la technologie, la culture (série, film, musique) et jeux-vidéo. J'anime parfois (en plus de mes articles), une série de d'interviews percutantes avec les principaux acteurs de l'industrie des médias et de la technologie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.