Tech

Le système d’exploitation Raspberry Pi a reçu le référentiel Microsoft et les utilisateurs se sont révoltés

Par Julian, le février 7, 2021 - application, linux, logiciels, microsoft
Raspberry Pi OS repositório Microsoft utilizadores

Le Raspberry Pi est l’un des micro-ordinateurs les meilleurs et les plus réussis. Pour quelques euros, ils obtiennent une machine minimale avec laquelle travailler ou une distribution Linux fonctionnant avec des services essentiels sur un réseau.

Étant une plate-forme ARM, elle est parfaite pour exécuter Linux, en particulier la version officielle, le système d’exploitation Raspberry Pi. C’est précisément dans ce système qu’il y a maintenant une controverse. Un référentiel Microsoft a été ajouté et les utilisateurs sont dégoûtés.


C’est à travers les référentiels que les utilisateurs installent de nouveaux logiciels de manière simple. Une seule commande, avec le nom de l’application souhaitée, suffit pour que l’ensemble du processus soit effectué de manière transparente, avec toutes les dépendances à installer également.

C’est précisément dans ce composant du Raspberry Pi OS qu’une polémique surgit désormais. Lors de l’ajout d’un référentiel Microsoft, sans alerter les utilisateurs, une grande discussion a été ouverte et où les utilisateurs sont contre leur présence sur ce système.

Le problème, selon de nombreux utilisateurs, est la possibilité pour Microsoft de les suivre et de collecter des informations. Juste une simple commande mise à jour apt pour le référentiel Microsoft à tester et les informations collectées.

Il y a l’idée que sous Linux il n’y a que des ajouts avec la connaissance des utilisateurs. Cela s’applique à l’ajout de nouveaux référentiels et d’autres composants de ce système. Il existe encore une grande résistance à l’utilisation des logiciels Microsoft et à ce que propose l’entreprise.

La présence de ce référentiel semble n’avoir qu’un seul but. Le support Visual Code pour ARM est déjà une réalité et c’est ainsi que son installation est possible de manière simple. Fait intéressant, c’est dans toutes les versions du système d’exploitation Raspberry Pi, même les plus basiques.

Ce changement, simple et apparemment anodin pour beaucoup, est très mal accueilli. Les utilisateurs veulent contrôler les référentiels présents et ce qu’ils ont sur leurs machines. Aggraver les choses est celui de Microsoft, dont beaucoup ne veulent pas dans leurs systèmes.

Julian

Julian

Je suis correspondant principal chez WebVZ; le site hebdomadaire consacré à l'avenir des médias, la technologie, la culture (série, film, musique) et jeux-vidéo. J'anime parfois (en plus de mes articles), une série de d'interviews percutantes avec les principaux acteurs de l'industrie des médias et de la technologie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.