Tech

Les entreprises doivent payer les frais d’Internet et de téléphone

Par Julian, le février 6, 2021 — france, pandémie, téléphone — 4 minutes de lecture
Les entreprises doivent payer les frais d'Internet et de téléphone

Avec le France confiné, le télétravail a été un moyen de minimiser les impacts économiques. Les travailleurs sont désormais chez eux, mais les entreprises ont des dépenses associées, bien que tout soit à la charge des employés.

Afin de renforcer ce que dit la loi, le ministère du Travail dit que les entreprises doivent payer des dépenses avec le net et le téléphone en télétravail. Les frais d’eau ou d’électricité ne sont pas couverts.


Télétravail: eau et électricité en dehors des charges de l’employeur

Le télétravail, le travail à distance ou le travail à distance est une pratique de travail à distance, par exemple à domicile, qui se fait de manière autonome, avec l’utilisation d’outils de communication numérique et de collaboration entre les entités impliquées (entreprises, salariés et clients).

La loi aborde la question du paiement des frais Internet et téléphoniques, mais elle n’est pas très claire. Selon Décret n ° 3-A / 2021, qui réglemente l’état d’urgence décrété par le président de la République, l’article 5 définit les règles du télétravail et de l’organisation des horaires différés. Selon le décret, point 3:

3 – L’employeur doit fournir le matériel de travail et de communication nécessaire à la prestation du travail de télétravail.

Les coûts de l’eau, de l’électricité et du gaz ne sont pas couverts par l’interprétation de la loi par le gouvernement. D’après le rapport sur les entreprises, le ministère déclare que le numéro 1 de l’article 168 du Code du travail prévoit que: lorsqu’un travailleur fait du télétravail, l’employeur doit «assurer l’installation et l’entretien respectifs et le paiement des dépenses y afférentes», sauf disposition contraire d’un accord individuel ou d’un instrument de réglementation collective du travail.

Selon le ministère du Travail …

Les dépenses inhérentes mentionnées dans la dernière partie du paragraphe 1 de l’article 168 du Code du travail concernent les frais d’installation et d’entretien des instruments de travail relatifs aux technologies de l’information et de la communication. Le paiement des frais d’eau, d’électricité et de gaz n’est pas couvert par cette disposition, contrairement au paiement des frais liés à internet et au téléphone

S’adressant à TSF, José Abraão, secrétaire général du Fesap, insiste sur le fait que le gouvernement doit clarifier les règles, pour mettre fin à ce qu’il dit être la «jungle» créée par la pandémie. Selon le secrétaire général de la Fesap, le télétravail des fonctionnaires n’est même pas surveillé, pour déterminer qui peut et ne peut pas exiger le paiement de ces dépenses.

Lisez aussi…

Julian

Julian

Je suis correspondant principal chez WebVZ; le site hebdomadaire consacré à l'avenir des médias, la technologie, la culture (série, film, musique) et jeux-vidéo. J'anime parfois (en plus de mes articles), une série de d'interviews percutantes avec les principaux acteurs de l'industrie des médias et de la technologie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.