Tech

Saviez-vous que les données de vos applications financières peuvent être vendues?

Par Julian, le janvier 28, 2021 - application, applications, logiciel
Alerta: Sabia que os seus dados financeiros podem ser vendidos?

Au total, 42% des utilisateurs d’ordinateurs et d’appareils mobiles dans le monde ont déjà utilisé une application FinTech gratuite (banque à domicile, gestion des cartes de crédit, etc.). Cependant, environ la moitié ne sait pas si cette application vend ses données.

La révélation a été faite suite à une étude de la société de cybersécurité ESET. L’entreprise a mené une enquête mondiale auprès de plus de 10 000 utilisateurs de différents pays.


Vérifiez les applications financières que vous avez installées …

Les utilisateurs ont répondu à une série de questions sur des sujets liés à la cybersécurité et à la technologie financière (applications financières). L’étude a révélé des données intéressantes sur la manière dont les consommateurs protègent leurs informations sensibles lorsqu’ils utilisent ces types d’applications.

Selon les résultats, outre le nombre élevé de consommateurs qui ne savent pas si les données de leur application financière sont vendues, seuls 31% ont admis avoir lu les «conditions générales» d’une application FinTech avant de l’installer et un pourcentage encore moins (29%) ont lu la «politique de confidentialité» respective.

Ces résultats montrent les mesures que les utilisateurs du monde entier prennent (ou ne prennent pas) pour se protéger et protéger leurs finances – et que, par conséquent, beaucoup d’entre eux peuvent être vulnérables aux cybermenaces. Près de la moitié de tous les répondants (48%) n’utilisent pas de VPN et, plus grave, 42% se connectent à leurs applications financières sur des points d’accès Wi-Fi publics. Et, même parmi les 20% de ceux qui considèrent avoir un niveau de compétence numérique «avancé», environ un tiers (31%) n’utilise pas de gestionnaire de mots de passe.

Alerte: Saviez-vous que vos données financières peuvent être vendues?

Un autre fait intéressant est que parmi les 22% de répondants classés comme «adoptants FinTech» (ceux qui utilisent au moins quatre applications de ce type), 93% ont un logiciel de sécurité installé sur au moins certains de leurs appareils; mais parmi les soi-disant «non-adoptants FinTech» (ceux qui n’utilisent qu’entre une et trois applications), ce pourcentage tombe à 85%.

Ce fait peut indiquer que les consommateurs les plus intéressés par l’utilisation des applications FinTech sont aussi ceux qui sont le plus conscients des dangers et prennent des précautions de cybersécurité concernant leurs finances personnelles.

Julian

Julian

Je suis correspondant principal chez WebVZ; le site hebdomadaire consacré à l'avenir des médias, la technologie, la culture (série, film, musique) et jeux-vidéo. J'anime parfois (en plus de mes articles), une série de d'interviews percutantes avec les principaux acteurs de l'industrie des médias et de la technologie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.