Tech

SSD IRDM M.2, la solution NVMe abordable de Goodram

Par Julian, le février 22, 2021 — amd, application, applications, espace, france, logiciel, samsung — 11 minutes de lecture
Análise: IRDM M.2 SSD, a solução económica NVMe da Goodram

Cela n’a plus de sens d’utiliser un ordinateur qui n’a pas de lecteur SSD pour au moins prendre en charge le système d’exploitation. Compte tenu du prix de ce type de mémoire et des nombreux avantages qu’elle apporte, pour ceux qui utilisent encore des disques mécaniques c’est l’un des meilleurs investissements qui puisse être fait et l’IRDM est l’une des marques aux solutions très intéressantes.

Après avoir présenté les différentes solutions IRDM, nous apportons aujourd’hui l’analyse au SSD Drive IRDM M.2 avec interface PCIe 3 × 4 et tampon DRAM.

Compte tenu des temps d’accès courts, des vitesses de transfert élevées, de la faible consommation d’énergie, de la grande résistance aux chocs extérieurs et de la durabilité élevée, tous ces avantages sont très évidents par rapport aux disques mécaniques.

Il est vrai que le prix de la mémoire Flash NAND par Go est encore élevé, sans compenser lorsqu’il s’agit de grandes capacités de stockage. Cependant, le retour vaut la peine pour un disque de 500 Go, déjà disponible à partir de 60 et quelques euros, avec NVMe.

La technologie derrière le disque SSD IRDM M.2

Le Drive IRDM M.2 SSD est le type de Drive actuellement le plus utilisé en socket M.2 au format 2280, compatible avec NVMe 1.3. Il a des performances plusieurs fois supérieures au lecteur SATA III typique, étant capable de charger du contenu lourd, comme les jeux et l’édition vidéo et d’image jusqu’à 6 fois plus rapidement.

Analyse: SSD IRDM M.2, la solution NVMe abordable de Goodram

L’existence de la mémoire tampon DRAM permet au Drive de fonctionner constamment sous une charge importante pendant, par exemple, un jeu exigeant. De cette façon, les problèmes de performances habituels sur les lecteurs sans DRAM ne surviennent pas. Il permet ensuite d’utiliser des vitesses de lecture et d’écriture d’environ 3 Go / s comme alternative plus économique aux produits NVMe avec PCIe 4.0.

Le disque SSD IRDM M.2 est disponible en versions 256 Go, 512 Go, 1 To (ici en cours d’examen) et 2 To. La vitesse de lecture maximale est similaire dans tous, de l’ordre de 3000 Mo / s. Cependant, en ce qui concerne la vitesse d’écriture, elle est d’environ 1000 Mo / s dans le modèle 256 Go, 2000 Mo / s dans le modèle 512 Go, et environ 3000 Mo / s pour le reste, de 1 et 2 To.

Test: SSD IRDM M.2, la solution économique NVMe de Goodram

Le contrôleur que ce disque apporte, avec la connectivité PCIe 3.0, n’est pas tout à fait nouveau sur le marché, puisqu’il existe depuis quelques générations. Cependant, il est robuste et a été très fiable à un prix abordable, présentant également une faible consommation d’énergie et des températures plus basses que les successeurs.

La spécification PCIe 3 × 4 signifie qu’il prend en charge PCI Express 3.0 jusqu’à 4x. En d’autres termes, cela se traduit par une bande passante maximale de 32 Gbps, avec des vitesses réelles allant jusqu’à 3500 Mo / s, à la fois en lecture et en écriture.

Le protocole NVMe en version 1.3, utilisé depuis longtemps dans les solutions professionnelles, permet une nette réduction de la latence et la possibilité de travailler en parallèle. Plus précisément, ce modèle utilise la version NVMe 1.3c, une révision datée d’août 2018.

Analyse: SSD IRDM M.2, la solution NVMe abordable de Goodram

Mémoire NAND Flash 3D TLC

Ce lecteur comprend l’un des contrôleurs les plus fiables avec cette interface: Phison E12 (PS5012-E12). Il existe depuis 2018 et a intégré les disques haut de gamme de l’époque, avant que PCIe 4.0 n’apparaisse sur les systèmes AMD Ryzen.

En conjonction avec le contrôleur, la mémoire NAND Flash TLC Toshiba de 64 couches est utilisée, atteignant ainsi une bande passante approximative de 3 Go / s pour la lecture et l’écriture. Ce n’est pas nouveau sur le marché, on peut même y faire référence comme quelque chose de commun, puisque cette combinaison intègre de nombreux modèles de différentes marques.

Pour aider tout cela, il comprend le processeur Phison CoXprocessor (2e génération), une unité LDPC et un processeur de signal. Il comprend également 1 Go de RAM DDR4 (512 Mo de DDR4 pour les modèles 256 et 512 Go, 2 Go de DDR4 pour le modèle 2 To), utilisée uniquement pour les opérations Drive, donc non partageable avec le système.

Analyse: SSD IRDM M.2, la solution NVMe abordable de Goodram

En plus de tout cela, un petit dissipateur thermique est inclus, une fine bande d’aluminium qui aide à dissiper la chaleur de manière plus optimale, dans la zone avec la charge thermique la plus élevée.

Mais si le carte mère a déjà un évier, où en sommes-nous?

Ici, nous pouvons combiner l’utile avec l’agréable. S’il y a des disques SSD qui apportent un autocollant qui altère la conductivité thermique, dont le retrait invalide souvent la garantie, dans ce cas nous pouvons profiter du dissipateur thermique déjà inclus.

Test: SSD IRDM M.2, la solution économique NVMe de Goodram

Autrement dit, si d’une part la dissipation est améliorée lorsqu’il n’y a pas de dissipateur supplémentaire, d’autre part, elle servira de base pour un dissipateur thermique externe. Oui, l’épaisseur et le revêtement de la petite bande d’aluminium sont adaptés à une utilisation avec un dissipateur supplémentaire, souvent déjà inclus sur les cartes mères.

Caractéristiques

En résumé, les disques SSD IRDM M.2 ont un format M.2 2280, compatible avec ce type de slot. L’interface est PCIe 3.0 x4 / NVMe 1.3 avec un contrôleur, comme déjà mentionné, de Phison, avec mémoire DDR4 SK Hynix et NAND Flash Toshiba 64L TLC.

Notez que, pour les modèles 1 To et 2 To, les deux côtés du PCB ont des puces Flash NAND et sont donc double face. Cela peut limiter son utilisation dans des systèmes plus compacts, comme c’est le cas avec certains Mini PC ou ordinateurs portables, étant dans ce cas limité au modèle 512 Go (unilatéral).

SSD IRDM M.2 PCIe 3X4

Capacité 250 Go / 512 Go / 1 To / 2 To
Modèle WD Black IR-SSDPR-P34B
Facteur de forme M.2 2280
Interface PCIe 3.0 × 4, NVMe 1.3c
Manette Phison E12
NAND Toshiba 64L TLC
DRACHME SK Hynix DDR4
Lecture séquentielle 3200 Mo / s (128 Ko)
Écriture séquentielle 3000 Mo / s (128 Ko)
Lecture aléatoire 4 Ko 250 000 IOPS
Écriture aléatoire. 4 Ko 500 000 IOPS
Puissance Moyen 4,9 W
PS3 inactif 12 mW
Faible consommation L1.2 4 mW
Température de fonctionnement 0 à 85 ºC
Résistance écrite 600 To
MTBF 1800000 heures
Garantie 5 ans ou 600 To écrits

L’application OPTIMUM SSD Tool de Goodram

Pour aider à surveiller l’état des lecteurs IRDM et faire quelques tests, Goodram propose l’application OPTIMUM SSD Tool. En plus de permettre l’accès à toutes les informations SMART, telles que la température, la durée de vie restante, les données écrites, etc., il vous permet également de mettre à jour le micrologiciel et de voir l’espace occupé par le type de fichiers, même pour les lecteurs d’autres marques.

Il vous permet également d’effectuer des tests de performances (vitesse de lecture / écriture maximale) et comprend un outil de migration de données, afin que vous puissiez effectuer une mise à niveau en toute sécurité, sans avoir à tout réinstaller. Il vous permet également de contacter directement le support Goodram.

Benchmarks

Dans la très grande majorité des cas, il est prévu qu’un disque dur ou un disque SSD fonctionnera bien dans une utilisation dite normale, avec des applications et des jeux en cours d’exécution, plus lourds et moins lourds, où généralement la vitesse de lecture / écriture maximale est peu pertinente. . Bien entendu, il existe des exceptions et, par conséquent, des outils de benchmarking ont été choisis pour couvrir non seulement des situations d’utilisation réelle (simulées) mais également des tests synthétiques.

Description des benchmarks utilisés

PCMark 10 – Test de stockage

Le logiciel PCMark 10 est un outil de benchmarking réputé, capable de simuler des situations d’utilisation réelle de l’ordinateur, dans les tâches les plus variées. Pour cette analyse, seul le test de stockage répond à l’objectif, ayant été le seul test effectué.

SPECworkstation 3.0.4 – Stockage WPC

Avec un objectif similaire à PCMark 10, SPECworkstation va un peu plus loin en termes de demande, exerçant encore plus le système. Ici aussi, seul le test le plus pertinent, WPCstorage, a été effectué. Il n’était pas possible de l’exécuter sur le Samsung 970 Evo Drive, car le système d’exploitation fonctionnait et ne disposait pas des 190 Go requis.

Crystal Disk Mark 7.0.0

C’est l’un des outils d’analyse comparative les plus populaires et les plus simples pour les lecteurs de stockage. Il vous permet d’exécuter rapidement des tests de lecture / écriture séquentiels et aléatoires, avec différentes files d’attente et threads, avec des résultats en Mo / s ou en IOPS. Dans les tests séquentiels Q8T1, les résultats sont généralement cohérents avec les informations du fabricant, nous avons donc choisi de choisir un test de lecture / écriture aléatoire 4K (Q32T16).

HD Tune Pro 5.70

L’outil HD Tune Pro est très complet, avec une capacité pour plusieurs types de tests synthétiques. Cependant, ici, seul le test IOPS (opérations d’entrée / sortie par seconde) a été considéré. Il ne s’agit donc pas d’évaluer la vitesse «de pointe», mais plutôt le nombre d’opérations par seconde dont l’unité est capable, dans ce cas uniquement pour une taille de 1 Mo.

ATTO Disk Benchmark 4.01.0f1

L’outil ATTO Disk Benchmark, également utilisé comme référence par certains fabricants de disques SSD, teste l’écriture et la lecture séquentielles, pour différentes tailles de fichiers. En ce sens, il est possible d’observer la courbe de performance en fonction de la taille du fichier en cours de lecture / écriture.

À titre de comparaison, les résultats du disque SSD WD Black SN750 de 1 To (déjà analysé ici) et d’un disque Samsung 970 Evo plus modeste, 256 Go, ont été utilisés.

Verdict

Les résultats obtenus avec le Drive IRDM M.2 1 To sont dans les limites attendues pour ce type de configuration, avec interface PCIe 3 × 4 et contrôleur Phison E12 avec NAND Toshiba 64L TLC.

Il est légèrement en dessous du WD Black SN750 1 To dans la plupart des benchmarks. Cependant, dans PCMark, il a présenté le meilleur résultat, bien que non cohérent avec le SPECworkstation et les autres benchmarks. Cependant, son prix est également plus bas et, bien que légèrement plus lent, il dispose d’un contrôleur très apprécié pour l’interface PCIe 3 × 4, considéré par beaucoup comme le meilleur du marché.

La durabilité et le temps de garantie sont également des points importants, qui donnent confiance à ce type de variateurs. Il convient également de mentionner l’inclusion du petit dissipateur thermique, qui en plus d’aider à prolonger la durée de vie du variateur (une température plus basse profite à la durée de vie des composants électroniques), est prêt à être utilisé avec un dissipateur thermique externe, si vous le souhaitez.

Il est naturel que les lecteurs soient plus lents que PCIe 4.0, qui atteignent des vitesses de l’ordre de 5 Go / s mais sont également beaucoup plus chers.

Où le trouver et les produits IRDM?

Il existe déjà plusieurs surfaces commerciales avec des produits IRDM, comme Worten, PC Components ou Chip7. Si vous êtes intéressé par la revente, vous pouvez utiliser CPCdi, le distributeur de la marque au France.

Le disque IRDM SSD M.2 1 To, analysé dans cet article, se trouve sur le marché national à partir d’environ 140 €.

IRDM M.2

Julian

Julian

Je suis correspondant principal chez WebVZ; le site hebdomadaire consacré à l'avenir des médias, la technologie, la culture (série, film, musique) et jeux-vidéo. J'anime parfois (en plus de mes articles), une série de d'interviews percutantes avec les principaux acteurs de l'industrie des médias et de la technologie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.